AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Touche moi, ou pas. Regrette-le, ou pas. Simplement, choisis. [Ou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Yuko Morakami

Messages : 70
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 22
Localisation : Quelque part au Japon, sur une surface de 377 835 km². Attrape-moi ;)


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
12/300  (12/300)

MessageSujet: Touche moi, ou pas. Regrette-le, ou pas. Simplement, choisis. [Ou]   Lun 29 Nov - 19:15

Maquillage.
Tenue.
Coiffure.
Maquillage.
Tenue.
Coiffure.
Yuko vérifiait sans arrêt, et depuis quelques minutes déjà, si tout était en ordre avant de faire son show, seule, aveuglée par les projecteurs, se trémoussant devant des hommes qui bavaient sans gêne sur le marbre immaculé de l'avant-scène, tendant désespérément la main pour glisser quelques billets dans son string, souhaitant qu'elle ôte encore plus. Elle passa rapidement la main dans ses cheveux, espérant qu'ils tiennent, pas comme l'autre fois où elle avait fini complètement ébouriffée après seulement deux chansons. Se jugeant prête, la stripteaseuse sortit des coulisses, non sans jeter un regard narquois à ses collègues danseuses, et monta sur la scène, exagérant son déhanché, le poussant jusqu'à l'indécence. Les hommes qui fréquentaient ce genre d'endroits aimaient ça. Elle modela ses lèvres de façon à ce qu'elles forment son plus beau faux-sourire, et montra ses dents lorsqu'elle entendit les "Ouuuuuuh" d'encouragement des clients dont elle était la préférée.
La jeune demoiselle tendit élégamment le bras et attrapa la barre.
Il faisait noir, il n'y avait plus aucun bruit dans la salle. Le show commençait, en même temps que la musique. Un rythme entraînant, la basse était très présente. Parfait.
D'un coup de jambe bien placé, Yuko se hissa à la barre, monta sa jambe droite alors qu'elle descendait la gauche. Un mouvement difficile qu'elle avait appris l'an dernier, au début de sa carrière. Elle lâcha une main, décrochant son haut qui vola près d'un de ces mecs qui ne venaient qu'une fois dans leur vie. Un projecteur lui passa devant les yeux, l'aveuglant pour quelques secondes. Secondes qu'elle mit à profit pour descendre de la barre en tournant autour, s'approchant des bords en marbre, écartant les jambes pour en faire profiter le premier rang. L'un d'entre eux voulut la toucher, mais Yuko était habituée à ceux-là. Elle était aussi habituée aux recommandations et réprimandes du chef des Kage, et s'écarta vivement de l'homme, qui devait être autour de la quarantaine. Elle lui sourit malgré tout, et enleva son soutien-gorge rouge à dentelles, d'une main gracieuse.
Retournant à la barre, la danseuse aperçut du coin de l'œil un homme se tenant debout et seul, dans l'obscurité. Après un rapide demi-tour, elle se rapprocha de la foule qui se pressait devant la scène, et s'apprêtait à enlever le micro bout de tissu qui lui restait sur le corps, mais elle comprit juste à temps que la chanson allait finir. Comme l'exigeait l'ordre de passage, Yuko se retira pour laisser sa place à une autre stripteaseuse.
De retour dans les coulisses, la jeune femme, encore intriguée par cet homme qui lui avait tapé dans l'œil, se rhabillait en pensant à qui il pouvait bien être. Une serveuse lui fit savoir que ses spectateurs la réclamaient, soi-disant pour boire un verre. Yuko n'y croyait pas, elle était aussi habituée à ça, depuis le temps. Elle allait encore devoir coucher avec au moins un d'entre eux, si ce n'est plus. En soupirant d'exaspération, elle franchit la porte vitrée qui séparait les coulisses de la salle principale, et allait se diriger vers ses clients, mais fut soudain interrompue par un homme qui posa vivement sa main sur son épaule.
*Oh non ! Pitié que ce ne soit pas un stalker* se dit la jeune femme, une vague de panique la submergeant. Elle se retourna et dit d'une voix peu tranquille, mais franche :
" Pour louer une chambre avec moi, voyez ça avec Ikura et convenez du prix avec lui. Mais vous avez intérêt à être convainquant, il n'est pas du genre partageur... "
C'était, à en croire sa silhouette, l'homme qui observait Yuko lors de sa danse.
La stripteaseuse avait appris à se méfier des hommes qui fréquentaient régulièrement des boîtes de striptease, mais elle avait un cursus assez long maintenant, dans ce métier, pour avoir quelques libertés. Il fallait juste qu'elle choisisse.
Des choix, les êtres humains devaient en faire au moins une fois dans leur vie. Et l'homme en face d'elle allait devoir en faire un, et dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Duncan Mac-Andrews

Messages : 206
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 30
Localisation : Partout et nulle-part à la fois...


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
20/300  (20/300)

MessageSujet: Re: Touche moi, ou pas. Regrette-le, ou pas. Simplement, choisis. [Ou]   Ven 3 Déc - 23:44

(je tape l'incruste^^)

'Crac'

-"Mince!"

Le bruit de quelqu'un qui marche sur le verre brisé retentit dans l'appartement plongé dans le noir. Un homme aux cheveux blonds se pencha sur le petit cadre en verre qui avait pour but de protéger la photo à l'intérieur. Il l'attrapa délicatement et frotta un peu pour retirer les bouts de verres cassés. Duncan regarda, les yeux vides de sentiments, l'image déchirée par endroit qui le représentait lui avec une jeune femme qui avait à peut-prêt son âge le jour de la photo. Brune, yeux verts, jolie. Il la connaissait bien, il "l'appréciait" même. Cela faisait cinq ans qu'elle avait été tuée, Cindy... Le jeune homme ferma les yeux un instant. Il voulait la venger mais ne savait en fait quasiment rien sur la jeune fille qu'il pensait être son amie. Duncan savait ce qu'il devait faire, chercher des informations. Il ouvrit enfin les rideaux et regarda par la fenêtre, la rue grouillait de monde, mais il n'y avait pas trop de voitures, parfait. Il se regarda dans la glace de sa salle de bain, il avait la tête de quelqu'un qui n'avait pas dormi de la nuit, et c'était le cas. Mais bon, il était sortable. Après avoir inspiré un bon coup, il attrapa ses clefs et sortit de chez lui en refermant bien derrière lui, on était jamais prudent. Depuis qu'il avait faillit se faire tuer, il se montrait deux fois plus attentifs, même si sa consommation de drogue et autres choses illicites ne diminuaient pas, il lui fallait bien quelques plaisirs de temps en temps. Dans le garage commun de l'immeuble dans le quel il habitait se trouvait une moto couleur vert pomme, un casque de même posé sur le guidon. Elle était nickel, venant juste d'être achetée. Il monta dessus, mettant son casque sur la tête, la visière teintée ouverte pour qu'il puisse voir ce qu'il faisait. Une fois sur la route, il ferma sa visière et se laissa aller sur sa moto, comme transporté dans un autre monde. La flèche du compteur montait vite vers les cent cinquante, passant entre les voitures à toute vitesse, quelques unes klaxonnaient mais il s'en fichait royalement, continuant son chemin, ignorant un peu là où il devait se rendre au début, se remémorant les seules informations qu'il avait sur Cindy. Elle voulait être avocate, mais n'avait pas assez d'argent pour se payer ses études, alors elle était devenue serveuse dans un café, gagnant peu d'argent. Il connaissait l'adresse car c'était là-bas qu'il l'avait rencontré pour la première fois. Il prit un virage serré, frôlant presque le capot d'une voiture qui freina sec. Duncan cherchait du regard, à travers la visière de son casque le bar-café plus très neuf à l'affiche clignotante. Il le trouva vite fait et se gara facilement devant, car peut de personnes s'y rendaient. Il posa une chaîne sur la roue de l'engin pour que personne ne puisse le bouger avant d'entrer dans le bâtiment. Une serveuse flânait, appuyée sur le comptoir, en train d'écouter de la musique. Il la reconnaissait et savait qu'elle lui fournirait des informations. Il se rapprocha jusqu'à ce qu'elle réagisse et qu'elle demande, semblant ne pas le reconnaître, quelle serait sa commande.

-"Vous vous souvenez de Cindy, le serveuse?"

-"Ouais, ça me dit quelque chose, mais elle travaille plus ici depuis un bon moment, elle a préféré changer de métier."

Duncan se dit qu'elle ne devait pas savoir qu'elle était décédée et n'allait pas lui dire de toute manière, car elle semblait s'en ficher totalement.

-"Vous savez quelque chose sur son nouveau métier?"

-"Evidemment, et tous les hommes seuls savent où elle est partie travailler, elle est devenue stripteaseuse, la pauvre, elle gagnait pas assez pour ses études et elle a du trouver une autre source d'argent."

Duncan la remercia d'un signe de tête bref, ne pensant pas le moins du monde son geste et se fichant complètement de la serveuse, et au moment où elle allait lui demander si il commandait quelque chose, le jeune homme partit du café. Il ne savait pas quoi faire, peut-être continuer sur cette piste, en tout cas, il ne s'était pas douté de ce qu'elle avait pu faire. Il sortit une cigarette, car il sentait qu'il avait besoin de fumer pour se calmer, il l'alluma et dès la première bouffée, il se sentit mieux et prit son temps, regardant la route en face de lui, il y avait beaucoup de bruit dans la rue... Il remonta sur sa moto après avoir écrasé son mégot encore fumant et fila de nouveau en ville, après une recherche rapide sur internet grâce à son portable hight tech (frimeur, oui ^^), il se dirigea droit vers un club de strip-tease, zigzaguant entre les voitures à une vitesse trop rapide pour avoir une simple amende. Il aimait vraiment conduire en moto, se débrouillait très bien et avait même participé à quelques petites courses organisées sur l'autoroute par son clan, il en avait gagnées deux ou trois déjà. Tandis qu'il attendait à un feu rouge, il se demandait comment il allait pouvoir obtenir des informations sur la jeune fille qu'il avait autrefois connue, le jeune anglais commençait à avoir une idée concrète sur sa manière de réagir... Quand il aperçu, au coin d'une rue, le bâtiment en question, il freina doucement jusqu'à arriver devant la porte. De la musique assez forte sortait de la salle, alors, garant une seconde fois son véhicule, il entra dans le club. C'était assez sombre, et on voyait sur une scène de marbre, une jeune fille aux cheveux blonds vénitiens, bouclés, faisait son show et dansait près d'une barre métallique, en faisant baver plus d'un de ses spectateurs, que ce soit su premier rang ou d'ailleurs. Il fallait dire qu'elle était très jolie, attirante même, mais il n'était pas là pour se trouver une nouvelle copine, il avait beaucoup d'autres occasions pour ça. Non, il allait poser des questions, et, pour une raison qu'il ignorait, cette jolie fille lui avait tapé dans l'oeil. Il s'approcha un peu, pour mieux voir, seul dans le noir, ne prenant pas vraiment plaisir à ça car son esprit était occupé. Quand elle termina sa danse et qu'elle sortit de scène et entra dans les coulisses, au déplaisir de certains qui semblaient la rappeler, Duncan s'approcha d'elle quand elle revint et posa vivement sa main sur l'épaule de la jeune fille qui s'était rhabillée, alors qu'elle se dirigeait vers les clients. Quand elle se retourna pour lui parler, il sentit dans sa voix un ton peu tranquille, même s'il était franc. Et ce qu'elle lui dit vu direct, comme si elle avait l'habitude qu'un homme l'interpelle comme cela, mais apparemment, c'était pour autre raison.

-"Ce n'était pas vraiment pour cela que je vous ai arrêté, je ne m'attendais pas à quelqu'un d'aussi direct. Je suis enchanté de vous rencontrer, mais j'ai quelques petites choses d'une certaine importance à vous demander.... Comment vous appelez vous?"

Duncan se montrait de son beau côté, il avait intérêt à faire attention car il savait pertinemment qu'il était dans un coin du quartier des Kage, donc au moindre soucis avec la jeune fille, il risquait gros. Il avait prit sur lui une arme à feu, cachée dans son dos depuis qu'il était partit de chez lui, mais hésitait quand même. Il réfléchissait à tous les mots qu'il prononçait et faisait très attention à ne pas trop ouvrir la bouche, pour le pas que la jeune fille découvre son piercing car cela pourrait lancer une émeute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Touche moi, ou pas. Regrette-le, ou pas. Simplement, choisis. [Ou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shibuya City :: || Domaine Kage || :: Club de Strip-tease :: [La salle]-