AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Posts Vacants Benihime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Posts Vacants Benihime   Mar 13 Oct - 10:37

Benihime.

Chef du clan :

Komiko Hamura


L e clan Behinime existe à Tokyo depuis des générations. Les membres y sont exclusivement féminins, mise-à-part quelques exceptions masculines. Mais dites-vous bien que s'ils appartiennent à ce clan, c'est qu'ils ont une raison particulière d'y être, et une en béton ! Les conditions d'entrée sont spéciales, une sorte de "baptême du feu", avec quelques missions spécifiques, comme prouver sa fidélité au clan en se faisant tatouer une fleur de lotus sur le haut de la poitrine gauche.

Behinime, signifiant "princesse écarlate" en japonais, sont des femmes qui sont avant-tout de grandes séductrices, assez coquettes et très provocantes. Leur principal repaire a pour façade une maison close dans le côté sud de Shibuya. Elles sont peut-être belles mais méfiez-vous de leur sourire ravageur, leur beauté pourrait vous être fatale. En effet, on dit que les Behinime sont des expertes dans l'art de l'empoisonnement... Komiko Haruma a l'air d'avoir une dent contre les Kage, leur ancien maître étant apparemment responsable de la mort de la mère de celle ci.




Ici sont répertoriés les posts vacants appartenant au clan Benihime. La liste des personnages ci-dessous sont d'une couleur différente, selon s'ils sont libres ou non. Les personnages en vert sont libres, ceux en rouge ne le sont pas.

    ■ Kaede Hazuka
    ■ Kazushi Taiki
    ■ Jaun Mingzu
    ■ Min Hee Kim
    ■ Yuki Miuzuka

_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !


Dernière édition par Komiko Hamura le Ven 4 Fév - 18:31, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   Jeu 15 Oct - 14:04

Kaede HAZUKA


21 ans
Surnom : Sweet Doll
Serveuse à la Maison Close
Hétéro

feat. Otsuka Ai.
Sa petite Histoire

Kaede est la benjamine de la famille. Ses parents, dont le père était stérile avaient décidé d’adopter un enfant, qu’ils nommèrent Ryu. Mais voilà que, deux ans plus tard, la mère de Kaede se rendit compte qu’elle était enceinte. Ryu rencontra ses parents biologique a l’âge de quatorze ans et appris qu’il avait un frère. Celui-ci portait le nom de … Il appris aussi, mais ce quelques années plus tard, que son frère faisait parti d’une bande de mafieux, connu sous le nom de Kage, très réputer à Shibuya. Il parvint alors à intégrer ce gang, espérant ainsi retrouver son frère. On lui confia peu après, sa première mission, dite de test : Tuer sa famille adoptive …

Kaede, le soir de ses dix-sept ans, fut embarquée par Asumi dans une de ses légendaires « Chasse au garçons ». Celle-ci c était mise en tête de trouver un petit copain, comme cadeau d’anniversaire, à son amie d’enfance. Elle avait fait la tournée des bars, ainsi que des boites, pour, a la fin, prendre plaisirs à renvoyer leurs compagnons de soirées chez eux. C’était dans un fou rire général qu’elles étaient revenues à l’appartement de Kaede. Elle mit un temps fou à retrouvez ses clés pour, qu’après les avoir insérer dans la serrure, se rendre compte que la porte était ouverte. Le niveau sonore de leur rire avait doublé, résonnant dans la cage d’escalier et réveillant certainement tout les voisins. Les battants de la porte grincèrent lorsqu‘elle s‘ouvrit, laissant apparaitre un petit vestibule. Les filles y déposèrent leurs chaussures, puis pénétrèrent directement dans la cuisine. Le cri de Kaede déchira le calme de la nuit, manquant de faire sursauter Asumi. Son père gisait sur le sol, au milieu de plusieurs objets, dont de la vaisselle, retourné sur le dos. On pouvait clairement voir la moitié de son crâne défoncé, d’où ruisselait plusieurs filets de sang. L’expression de peur, mêler à un sentiment de tristesse, tordait son visage, comme un semblant de sourire. Sur son torse, on pouvait aussi distinguer plusieurs coups de couteau. Celui qui l’avait tué n’avait pas fait dans la dentelle … Un peu plus loin, jonchant sur le sol, était allongée sa mère. Une longue plaie sur le gorge, elle avait du se vider de son sang en silence. Sa main était tordue d’une façon assez étrange, surement casser. L’autre tenait une lame de rasoir, dont la lame était teintée de pourpre. Mais, à en voir par la position des doigts de sa mère, la lame n’avait pas du être dans sa main lorsqu’elle était morte. Elle semblait, elle aussi, sourire. Cette longue entaille, allant d’une à l’autre de ses oreilles, avait été la cause de la présence d’une mare de sang, souillant les cheveux de la femme. Deuxième cri. Plus bref, plus intense. La main devant la bouche, Kaede eu un haut-de-cœurs, apercevant dans l’ombre, derrière une table, son frère, dont les vêtements avaient virés au pourpre. Elle voulut s’approcher de lui, lui demander ce qu’il s’était passé, chercher un peu de réconfort dans ses bras. Mais elle ne put pas. Asumi ne lui en pas l’opportunité. Celle-ci avait saisit le bras de son amie, l’empêchant d’avancer. Kaede allait se retourner, demander à son amie ce qu’il se passait, lorsque son frère se leva. Il portait un bandeau sur le visage, dissimulant quelques un de ses traits. Le long de sa main droite coulait un petit filet de sang, dont le liquide tombait goutte à goutte sur la moquette du salon. De l’autre main, il attrapa une arme, qu’il avait laisser sur la table, avant de la pointer vers sa sœur. « Eliminer … ». Mais, alors qu’il allait presser la détente, une détonation retentit dans l’appartement, faisant sursauter la jeune Kaede. Ryu tomba à genou, le visage déformé par la douleur, les deux mains serrant sa jambe. Asumi se dressait à côté de Kaede, le bras tendu vers Ryu. Elle baissa légèrement le bras, avant d’appuyer une seconde fois sur la gâchette de son arme. Cette-fois, la balle atteignit Ryu à l’épaule, le faisant chuter sur le dos. Kaede observait la scène, muette d’incompréhension. Son amie s’approcha vers son frère, l’arme encore fumante. Elle posa son pied sur son torse, le maintenant au sol, avant de placer le canon a quelques centimètre de son front. Ryu et Asumi échangèrent un regard, remplit de haine et de ressentiments, avant que la jeune fille décide de mettre fin à tout ça. Mais, alors qu’elle allait envoyé le frère de son amie en enfer, celle-ci se précipita vers Asumi pour la pousser.

-Non !

La Benihime la dévisagea, surprise. Kaede secoua la tête, incapable d’expliquer maintenant à Asumi pourquoi elle avait sauvée son frère, et se contenta de repeter, en murmurant cette fois :

-Non …

Lisant la détresse dans les yeux de son amie, Asumi rangea son arme sans un mot, avant de mettre entre elle et Ryu une distance de sécurité pour la survie de l’homme pour s‘adosser à un mur. Kaede regarda une dernière fois son frère, le cœur déchiré, les yeux voilés de tristesse, avant de tourner la tête, et de partir d’un pas rapide. Dès qu’elle eu quitté la pièce, Asumi s’approcha de Ryu, se baissa et lui chuchota à l’oreille :

-Tu as de la chance …

Sur ce, elle se releva, avant de se diriger elle aussi vers la porte. Et, avant de disparaitre derrière celle-ci, elle se retourna et adressa un sourire malsain à Ryu.

Kaede attendait son amie dans la cage d’escalier, encore trop choquée pour pouvoir pleurer. La Benihime l’attrapa par la main avant de l’entrainer à sa suite dans l’escalier. La descente se fit sans une parole. Seul l’écho des talons sur le sol brisait continuellement le silence. En bas, elles trouvèrent un taxi au bout de plusieurs dizaines minutes. Celui-ci les emmena dans un bar, où Asumi saoula Kaede à coup de bières. Une fois qu’elle fut ivre morte, la Benihime la ramena à la maison close et, dès le lendemain, elle rejoignit Asumi dans son gang.


_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !


Dernière édition par Komiko Hamura le Lun 29 Nov - 22:08, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   Ven 16 Oct - 15:51

Kazushi TAIKI


27 ans
Surnom : Au Choix
Escort Boy & Garde du corps de Komiko Hamura
Hétéro

feat. Bi Rain
Sa petite Histoire

Kazushi est arrivé au monde un matin d'automne, à Tokyo. Fils unique pendant 5 ans, le petit garçon vécut dans l'amour entier de ses parents et le plaisir d'avoir des jouets pour lui tout seul. Seulement voilà, sans l'avoir demandé, ses parents lui offrirent un petit frère. Ce n'est pas que Kazushi n'était pas content, juste qu'il a mis du temps à accepter cette situation.

Leur mère les a éduqué avec amour, leur apprenant les valeurs jugées fondamentales par la famille, telles que le respect, la franchise, la fidélité le savoir et l'honneur. Rêvant de voir leurs fils rejoindre les rangs de l'armée japonaise, le père les réveillait chaque matin à l'aube, afin de faire un footing jusqu'à la salle de sport de Shibuya, située quelques kilomètres plus loin. De là ils passaient la matinée à faire de la musculation, et à étudier divers arts martiaux et techniques de défense. Leur mère se chargeait de leur enseignement chaque après-midi, étudiant avec eux l'écriture, le calcul, l'histoire, le calcul mais aussi la philosophie et les sciences. Ils n'ont jamais été à l'école, mais cela ne s'est jamais remarqué. Ce sont à présent des hommes intelligents et même redoutables parmis les Yakuzas, même si à présent tout ou presque les séparent. Mais concentrons nous sur le cas de Kazushi, car c'est bien pour ça que vous lisez ce message !

Après quelques année passées à obéir du mieux qu'il pouvait à son père, et à rendre fière sa mère, le jeune adolescent eut sa crise Il ne voulait pas intégrer l'armée, préférant être mannequin ou chanteur. Dans tous les cas, il voulait être connu, et respecté à la fois. Voyant son petit frère partir dans la déinquance, il tenta de le remettre dans le droit chemin, sans succès. Leur relation commença peu à peu à se dégrader. Le jour où Bunka fut condamné à 8 ans de prison pour meurtre fut la goutte de trop. Ecoeuré de voir le mal que son frère faisait à sa mère, et à quel point il avait déçu son père, Kazushi décida de ne jamais aller lui rendre visite au parloir. Il ne lui envoya pas de courrier non plus. Il ne fut pas au courant de sa sortie de prison, sauf le jour où une bande de cinq jeunes personnes masquées entrèrent chez ses parents, les assassinant d'une balle dans la tête chacun avec un message écrit à la va vite sur la table, que la police montra à Kazushi une fois arrivé sur les lieux :

" Bunka nous a pris un des nôtres, nous lui prenons les siens. Dites lui merci ! "

A cet instant précis, c'était fini : Kazushi avait définitivement rayé son frère de sa vie. Il les enterra seul, quelques amis et voisins étaient présents à l'enterrement. A partir de là, il était décidé à se venger, par tous les moyens possibles. Il voulait tuer de ses propres mains ceux qui lui avaient enlevé ses parents bien trop tôt, et voulait aussi faire comprendre à son frère ce qu'il était devenu pour lui. Il y a deux ans, un samedi soir, alors qu'il écumait les boîtes de nuit à la mode de Shibuya, le beau gosse fit la connaissance d'une charmante jeune femme, avec qui il passa la nuit chez lui. Le lendemain à son réveil, Kazushi était seul, mais un mot signé d'une empreinte de lèvres rouges était posé sur son oreiller. La jeune femme l'invita à passer à la maison close la plus connue de Shibuya. Elle aurait paraît-il du travail pour lui.

Il décida de s'y rendre, intrigué par l'annonce ainsi que par cette fameuse jeune femme qui, il ne faut pas le cacher, lui plaisait beaucoup. Une fois sur les lieux, la belle Komiko Hamura l'emmena dans les vestiaires afin de lui faire passer un entretien un peu particulier. A la sortie, Kazushi fut nommé garde du corps officiel de Komiko Hamura, et entra dans le clan Behinime à ce titre. Il paraîtrait qu'il s'envoie encore sa patronne de temps à autres, et même qu'il aurait un vrai faible pour elle... Enfin, c'est ce que les filles disent !

_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !


Dernière édition par Komiko Hamura le Ven 4 Fév - 18:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   Ven 30 Oct - 17:02

Jaun MINGZU


25 ans
Surnom : Sugar
Escort Girl
Hétéro

feat. Isawa Mayuko
Sa petite Histoire

Née d'une mère coréenne et d'un père militaire japonais, la jolie Jaun a été bercée pas deux cultures plutôt différentes, et possède donc un grand respect pour ses aînés. Arrivée à Tokyo après la mort de son père il y a quelques années, elle fut accueillie par sa tante et fut très vite amie avec sa cousine, qu'elle considéra presque comme une soeur. Faisant les 400 coups ensembles, elles se retrouvèrent à plusieurs reprises au post de police, au grand dam de leur mère et tante. Ce fut donc le plus naturellement du monde que Jaun suivit sa cousine lorsqu'elle entra chez les Behinime. Ayant un physique plus qu'agréables toutes les deux et un amour bien prononcé pour l'argent, elles se mirent à louer leurs charmes à de riches hommes. Ne leurs dites jamais qu'elles se prostituent... Non, ce sont juste des Escort Girls !

_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !


Dernière édition par Komiko Hamura le Mer 29 Sep - 20:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   Mer 4 Nov - 14:44

Min Hee KIM


22 ans
Surnom : Cherry
Stripteaseuse
Hétéro

feat. Hyori Lee
Sa petite Histoire

Min hee a grandi en Corée du Sud jusqu'à l'âge de ses 10 ans. Passionnée de mode dès son plus jeune âge, elle a toujours émis le souhait de devenir une mannequin reconnue au Japon, pays qui l'accueille elle et sa famille, composée de sa mère et de deux frères, leur père étant décédé d'une grave maladie peu de temps après la naissance de la petite dernière. Sa mère a travaillé dur toute sa vie dans une usine pour faire vivre convenablement ses enfants et leur offrir une bonne éducation. Ils entrèrent alors tous au lycée de Shibuya et eurent tour à tour leur diplômes, puis les choses commencèrent à se dégrader peu à peu. Le frère aîné, Kang-Dae entra chez les Miuishiki lors de ses études, et n'en est jamais sorti. Quant à Min hee, elle entra chez les Behinime dans le premier but de se faire remarquer par sa beauté et peut-être un jour pouvoir monter sur les podiums de Tokyo. Après tout, le salaire qu'elle reçoit lui permettrait de payer les tickets d'avion et de train nécessaire pour aller faire plusieurs castings, mais au final, son rang au sein des Behinime finit peu à peu par lui plaire. Au final, seul Dong-Yu, son autre frère, resta dans le droit chemin et entra au commissariat de Shibuya, où il fut affecté au sein de l'unité spéciale Keiatsu.

_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !


Dernière édition par Komiko Hamura le Jeu 30 Sep - 11:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com

avatar
Boss des Benihime

Komiko Hamura

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 27
Localisation : Dans l'ombre... en train de t'observer.


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   Lun 16 Nov - 14:16

Yuki MIUZUKA


24 ans
Surnom : Missy
Escort Girl
Hétéro

feat. Yuko Ogura
Sa petite Histoire


Bien qu'elle ne soit arrivée qu’il n’y a que très peu de temps, Yuki a su se tailler une place parmi les filles les plus respectées du clan dès son arrivé. Héritière d'une chaîne d'hôtelerie, son avenir était assuré et elle ne manqua jamais de rien. Bercée dans l'optique que l'argent et le statut veulent tout dire et peuvent tout obtenir, Yuki était une adolescente très superficielle pour qui l'allure compte plus que tout le reste. Être beau et avoir de classe représentait l'idéal à atteindre et à trouver dans l'homme qu'elle épousera à sa majorité.
Cependant, il s’avéra que le destin de la jeune femme était écrit d’une toute autre manière. Elle fit la connaissance d’un petit dealer du quartier de Shibuya qui devint très vite une des têtes du banditisme japonais. Ils vécurent une histoire pendant trois longues années, jusqu’à que ce dernier se fasse attraper par les forces spéciales de Shibuya. A partir de ce moment, Yuki se rendit compte qu’elle ne savait presque rien faire de ses dix doigts, et c’est avec un grand naturel qu’elle rejoignit les Behinime afin de se faire de l’argent et de pouvoir en envoyer une partie à Mayuko, son fiancé derrière les barreaux. Ah c’est beau l’amour !

_________________
<table width=80%><tr><td>
</td><td>Would you die for me ?


Between the interval of love and hatred, I was dreaming
The warmth will wear off
In the end of the love that I believed to be stained with passion

I saw hell
</td></tr></table>
Merci à mon Ikura-kun !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibu-city.forumactif.com


✗ Contenu sponsorisé ✗



MessageSujet: Re: Posts Vacants Benihime   

Revenir en haut Aller en bas
 

Posts Vacants Benihime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shibuya City :: || Bienvenue au Japon || :: || Posts Vacants ||-