AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans le noir de la nuit... [One post] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Duncan Mac-Andrews

Messages : 206
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 30
Localisation : Partout et nulle-part à la fois...


My Identity
My Friends:
Ennemi n.1:
Points gagnés ::
20/300  (20/300)

MessageSujet: Dans le noir de la nuit... [One post] [Terminé]   Sam 18 Déc - 21:07

-"Quoi?!"

Duncan regarda Kenji avec un air étonné, s'arrêtant de balancer ses jambes dans le vide. Quasiment tous les membres du clan étaient présents sur le toit du lycée, pour la réunion qui devait avoir lieue. D'habitude, il ne venait jamais mais aujourd'hui, son boss lui avait personnellement demandé d'y assister, ce qui l'avait étonné. Les gens en bas continuaient de suivre leurs cours, faisant comme si ils ne savaient pas ce qui se passait là-haut et comme s'ils ne voyaient rien, car ceux qui avaient le malheur d'aller se plaindre savaient qu'ils risquaient gros avec les Miuishiki car ses derniers ne plaisantaient pas. Dunc' regarda l'asiatique qui était debout parmi les autres, tenant en équilibre entre les tuiles et continuant de parler comme si de rien était. Il continuait de le regarder en essayant d'assimiler ce qu'il venait de lui dire. Pourquoi Ken' voulait-il que le jeune homme fasse une mission? Lui qui était vraiment un fainéant de service? Tant pis, après avoir écouté tout ce qu'il allait devoir faire et avec qui il allait bosser, il descendit du toit sans très grande motivation et rentra chez lui. Il arriva à son appartement assez tard car il n'habitait pas la porte à côté et les routes étaient souvent bouchées sur son chemin, et aujourd'hui, il avait eu la merveilleuse idée de rouler avec une belle BMW noire, vitesse et richesse sonnaient bien lorsque l'on parlait de cette voiture. Il ouvrit la porte de son appartement et entra en la refermant derrière lui puis se dirigea vers sa salle de bain pour prendre une bonne douche après avoir passé deux heures et demi coincé dans les embouteillages. Il était très fatigué et devait se changer pour être prêt le soir même. Il prit une douche bien chaude et sortit de la pièce vêtu d'une serviette en laissant s'échapper un nuage de vapeur à cause de la chaleur de la salle de bain et prit la direction de sa chambre pour aller s'habiller. Il avait tout préparer sur son lit avant d'aller se laver et n'avait plus qu'à enfiler sa tenue. Il regarda l'heure sur l'horloge, il n'avait plus qu'à y aller car ses partenaires devaient l'attendre... Il prit son porte-feuille et ses clefs de voiture avant de repartir l'air las.

~~~~~~~~


-"Tenez-vous prêts..."

Des ombres se tenaient postées au coin de la rue, il devait y avoir trois personnes, grand maximum, respirant le plus doucement possible pour ne faire aucun bruit, dans le noir de leur cachette. Tous surveillaient l'entrée d'un magasin dont l'enseigne était encore allumée, clignotant de manière régulière. Ils devaient encore attendre un peu, dans très peu de temps, ils pourraient agir, mais devaient attendre que la gérante du magasin s'en aille en toute quiétude, ne pensant pas à ce qui allait arriver à la très chère boutique des Behinime. Duncan avait reçu une nouvelle mission de son boss, encore... Et il n'était pas d'accord, comme d'habitude... Un discret bâillement de sa part laissa apercevoir un petit nuage de vapeur à cause de la fraîcheur de la nuit. Il était habillé entièrement en noir, portant des vêtements assez chauds pour pouvoir tenir toute la nuit debout si nécessaire. Son téléphone vibra dans sa poche, pour lui signaler que l'on essayait de le joindre. Discrètement, il sortit l'appareil de son pantalon et jeta un coup d'oeil à l'écran qui clignotait, le nom de l'interlocuteur qui s'affichait le fit sourire. Normalement, il devait être en plein rendez-vous avec une merveilleuse jeune femme dans un restaurant assez chic du quartier, il venait de lui poser un lapin et ce n'était que maintenant qu'elle s'en rendait compte. Dommage, c'était vraiment une personne ravissante, même si elle parlait un peu trop. Il soupira en frissonnant après avoir raccroché et éteint son téléphone, la Behinime mettait vraiment trop de temps à sortir du magasin... Il allait renoncer et faire signe aux autres de partir quand soudain la porte s'ouvrit en faisant un petit bruit aiguë assez affreux et très désagréable à entendre, qui annonçait, quand les objets au dessus de la porte s'entrechoquaient, les gens qui entraient dans la boutique. La jeune femme brune et très séduisante de part ses gestes ferma les portes bien à clef avant de descendre le rideau de fer qui couina assez bruyamment et de lui aussi le fermer à clef. Et bien voilà qu'il était bien protégé ce magasin, cela allait être dur d'entrer à l'intérieur, surtout qu'il devait y avoir pas mal de caméras de surveillance, car toute la contre-bande devait assez bien rapporter. Duncan suivait des yeux les moindres mouvements de la personne loin de lui, qui ne se doutait de rien, et quand elle partit enfin, s'éloignant dans la rue avec son sac à main, le jeune homme blond fit un signe vif aux personnes derrière lui et commença à avancer silencieusement. Quand il arriva à la hauteur des vitrines protégées d'un rideau de fer, il regarda au travers tandis que les autres commençaient à essayer de crocheter le cadenas. Même si ils avaient entre seize et dix-neuf ans, ils étaient doués et l'un réussit facilement à le faire avant de soulever le plus doucement possible le rideau. Il fallait mettre le bazar, un jeu d'enfant si l'on pouvait s'exprimer ainsi. Leur but était seulement de faire monter la tension entre les Behinime et les Kage, cela était si facile que Dunc' en était dégoûté. Après un soupir, il entra en premier dans le magasin dont la porte venait d'être forcée, sortant son arme à feu pour tirer dans la caméra qui filmait les entrées et sorties dans la boutique et la fit exploser, avant de faire la même chose avec le reste des caméras. A peine la porte venait d'être défoncée qu'une alarme assez forte pour réveiller un sourd, et qui allait alerter tout le coin, peut-être même les Behinime directement. Ils avaient peu de temps maintenant, mais ce qu'ils avaient à faire était simple et ils se mirent vite au travail. Le jeune anglais lança aux autres, sur un ton sec:

-"Ne laissez rien debout, tout doit être brisé!"

Les gamins détruisaient les vitres autant que les rayonnages de vêtements, Duncan voyait même certains qui glissaient quelques vêtements dans leur sac à dos et des objets de fausse marque dans leurs poches, c'était si amusant à voir. Il était tout simplement assit sur le comptoir et regardait un asiatique qui s'occupait de la caisse avant de voler la recette de la boutique, le jeune homme fut surprit de voir que le clan opposé pouvait gagner autant d'argent avec leurs petites manigances. Et bien, qu'est ce que la contre-bande pouvait rapporter... Après un énième soupir il commença lui aussi à saccager la boutique. Dunc' reçut soudain un coup de téléphone mais n'eut pas le temps de décrocher, de toute manière, c'était le signal, pour leur annoncer que les voitures de quelques femmes du clan des Behinime arrivaient. C'était grâce à leur indic' qui se trouvait dans un coin de rue adjacente qui donnait une très belle vue sur l'arrivée de quelques problèmes comme ceux là. Les voitures s'entendaient maintenant et le jeune homme blond fit signe aux autres de se dépêcher à partir. Et tandis que les gamins s'éloignaient dans la rue, Duncan jeta un dernier coup d'oeil au magasin, admirant ce qu'ils avaient tous fait, tout était en désordre, des bouts de verre partout, des vêtements déchirés, la caisse renversée et ne contenant plus que quelques pièces sans grande valeur. Il soupira, leur mission était réussie, il ne manquait plus qu'il disparaisse. Il vit des ombres apparaître au coin de la rue et prit donc la tangente, sans se rendre compte que son porte-feuille était tombé de sa poche. Trop tard, il avait disparut. De toute manière, il n'y avait aucun papier d'identité, rien qui pourrait permettre aux femmes du clan adverse de le retrouver, juste un peu d'argent, rien à part une gravure sur le coin droit du cuir, un tout petit D. MA. Personne ne connaissait son nom, alors pourquoi faire attention?

~~~~~~~~

-"Merde!"

Duncan était devant sa table basse et avait déjà posé ses clefs mais cherchait son porte-feuille dans ses poches. Il n'avait pas pu l'oublier dans sa voiture quand même! Il descendit en bas de son appartement et regarda partout dans son véhicule, mais sans effet, il ne trouva rien. Le jeune homme soupira. Il fallait qu'il se rende à l'évidence, même si il était doué pour la discrétion, mais ne faisait pas vraiment attention et l'avait surement perdu dans la boutique de vêtements de contre-façon... Il se dit que, étant Lucky, de toute manière, il ne risquait absolument rien, ce n'était que les Behinime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans le noir de la nuit... [One post] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shibuya City :: || Domaine Benihime || :: Vêtements en folie-